Les stocks américains de blé devraient s’établir à 1,09 milliard de boisseaux à la fin de la campagne, selon le rapport mensuel Wasde du ministère américain de l’Agriculture (USDA) publié mardi, soit au-dessus des attentes des professionnels du marché qui anticipaient 1,07 milliard.

Le blé plombé par deux rapports

Les prévisions pour les stocks mondiaux ont également été revues nettement en hausse, à 276 millions de tonnes, soit davantage que les anticipations. « Ce rapport est assez négatif pour le cours du blé », a résumé Dax Wedemeyer, de US Commodities.

Un autre rapport de l’USDA, publié lundi, a ajouté à la dépréciation du blé mardi en dévoilant une amélioration de la qualité des cultures de blé d’hiver. Les analystes de la Commerzbank ont pointé qu’une stabilisation était attendue.

Des stocks de maïs également revus à la hausse

Le maïs, en cours de séance, a également été lesté par le rapport mensuel de l’USDA qui a montré une progression spectaculaire des prévisions de stocks mondiaux à 314 millions de tonnes, soit plus de cinq millions de tonnes supplémentaires.

La production, notamment chez les gros exportateurs comme l’Argentine (47 Mt, +1 Mt) et le Brésil (96 Mt, +1,5 Mt), a été revue fortement à la hausse. Les États-Unis, premier exportateur mondial (58,4 Mt), ont vu leurs stocks augmenter de cinq millions de tonnes en raison d’exportations et d’une consommation intérieure en baisse.

L’utilisation de maïs pour la production d’éthanol a également été moindre, a observé Rich Nelson, de la maison de courtage Allendale. Après avoir initialement baissé, le cours s’est toutefois stabilisé à la clôture. Selon Rich Nelson, un rapport plutôt décevant avait déjà été intégré aux cours dans les jours précédant sa publication.

Le soja a fini inchangé, les stocks américains se montrant à la hauteur des attentes et assez proches du mois précédent tandis que les réserves mondiales ont été légèrement sous les anticipations.

Le boisseau de blé pour mai a clôturé mardi à 4,5950 dollars, contre 4,6375 dollars à la clôture lundi.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus actif, a fini à 3,6000 dollars, inchangé par rapport à lundi.

Le boisseau de soja (environ 25 kg) pour livraison en mai, contrat le plus échangé, a terminé à 8,9875 dollars, également stable par rapport à la séance précédente.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé progresse, regards tournés vers la météo aux États-Unis

Les prix du blé étaient en progression lundi, conséquence des inquiétudes pour les cultures aux États-Unis, toujours touchées par de fortes précipitations.