Le boisseau de blé pour mai a clôturé à 4,4700 dollars contre 4,4500 dollars à la fermeture lundi. Malgré son léger rebond, il évoluait proche de ses plus bas depuis un mois. « Les perspectives restent sombres concernant le prix du blé », ont réagi les analystes de la Commerzbank.

Production de blé revue à la hausse

En cause ces derniers jours, des prévisions de production relevées dans plusieurs parties du monde. En Russie, un cabinet de recherche a augmenté ses projections de production annuelle de 3,4 millions de tonnes. En Allemagne, la coopérative des fermiers allemands anticipe une production de 24,4 millions de tonnes, soit quatre millions de plus que l’an dernier.

« L’absence de problème notable dans les cultures de blé mondiales et l’augmentation des estimations de production empêchent le marché de se stabiliser vraiment », résument les analystes de CHS Hedging.

Une météo favorable aux semis de blé de printemps

Le cours pâtissait également des conditions météo américaines, qui « sur les six à dix prochains jours suggèrent un temps relativement sec dans le nord et le sud du Dakota. Cela pourrait faciliter le travail d’ensemencement du blé de printemps », a affirmé Ryan Ettner, de la maison de courtage Allendale.

Pour le maïs, les prévisions sur la « Corn belt », la principale zone de production de la céréale, font état de précipitations et de températures un peu au-dessus de la normale sur les six à quatorze prochains jours, ont affirmé les analystes de CHS Hedging, ce qui a contribué à faire légèrement baisser le cours.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai a fini mercredi à 3,5825 dollars contre 3,5900 dollars mardi.

Les négociations entre Pékin et Washington toujours en cours

Le soja a également reculé dans le contexte d’incertitudes liées aux conditions atmosphériques américaines, et alors que les avancées sur le front du commerce entre Washington et Pékin tardent à se concrétiser.

Les États-Unis et la Chine espèrent signer « à la fin de mai-début de juin » un accord pour mettre fin à la guerre commerciale entre les deux pays, affirme ainsi mercredi le Wall Street Journal, citant une source proche du dossier.

Le boisseau de soja (environ 25 kg) pour livraison en mai a terminé pour sa part à 8,7900 dollars contre 8,8800 dollars à la précédente clôture.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé recule, ajustement des prix face aux Russes

Les prix du blé reculaient mardi, subissant la pression de la récolte et de fortes disponibilités de marchandises et devant s’ajuster aux prix russes, plus compétitifs sur les marchés mondiaux.