Les prix du blé ont du mal à monter franchement mais restent orientés en légère hausse en zone portuaire. L’orge repart à la baisse comme le colza. Les perspectives de la nouvelle campagne modèrent les prix, mais attention au climat des semaines à venir.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
6%

Vous avez parcouru 6% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

La canicule soutient les prix du blé

La vague de chaleur annoncée pour une bonne partie de la semaine sur la quasi-totalité de l’Hexagone soutenait déjà les prix des céréales, lundi en fin d’après-midi, même si selon plusieurs observateurs, il n’y avait pas d’inquiétudes à ce stade pour le devenir des cultures.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza proche de l’équilibre

Les prix du colza étaient très légèrement dans le rouge, mais demeuraient proches de l’équilibre, vendredi après-midi, dans un marché des huiles peu dynamique.
Votre analyse quotidienne du marché - Protéagineux

Stabilité du pois

Le prix du pois n’a pas varié pas depuis une semaine. Pour la seconde semaine consécutive…