Les prix du blé ont du mal à monter franchement mais restent orientés en légère hausse en zone portuaire. L’orge repart à la baisse comme le colza. Les perspectives de la nouvelle campagne modèrent les prix, mais attention au climat des semaines à venir.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
6%

Vous avez parcouru 6% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé baisse, anticipant une hausse de production russe

Les prix du blé baissaient mercredi, continuant de subir les nouvelles météorologiques en provenance du bassin de la mer Noire (Russie, Ukraine, Kazakhstan) qui semble parti pour produire beaucoup plus de blé que l’an dernier.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza recule avant un rapport canadien

Les prix du colza reculaient mercredi en raison d’un ajustement technique intervenant avant la publication d’un rapport canadien.
Votre analyse quotidienne du marché - Protéagineux

Stabilité du pois

Le prix du pois n’a pas varié pas depuis une semaine. Pour la seconde semaine consécutive…