Aucun doute possible pour ces ONG : la FNSEA mobilisera ses troupes pour faire reculer le gouvernement sur des points de la loi portant sur l’agriculture et l’alimentation, que ces deux organisations considèrent comme des avancées : l’augmentation de la redevance pour pollutions diffuses qui s’applique aux produits phytosanitaires, et la séparation du conseil et de la vente de ces produits.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !