« En viande bovine, les exportations européennes ont une dualité très marquée : nous expédions des animaux vifs dans le pourtour méditerranéen, et des produits plutôt standards (abats, viande congelée) en Asie et en Afrique. La valeur ajoutée tourne surtout autour du vif », analyse le spécialiste, lors du congrès de la Fédération française des marchés du bé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
26%

Vous avez parcouru 26% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

La tendance reste lourde dans les jeunes bovins

L’Espagne, qui monte en puissance sur l’activité d’engraissement de jeunes bovins, est devenu le principal producteur de viande bovine en Europe, devant la France.