Le paiement en octobre d’un acompte sur les aides de 2018, en attendant le versement du solde en décembre, semble signer un retour à la normale du calendrier de paiement des aides, au moins pour le premier pilier. Sauf que de nombreux agriculteurs n’ont pas reçu d’acompte le 16 octobre, ni lors des vagues de paiement suivantes, ou alors un acompte tronqué. Plusieurs cas de figure peuvent expliquer ces retards.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !