« En temps normal, j’ai une clientèle variée, des restaurants, des écoles, des points de vente collectifs, des grandes surfaces. En deux jours, entre le 14 mars et le 16 mars 2020, après les annonces présidentielles, les demandes se sont déplacées. Les établissements scolaires et les restaurants ont été fermés, de grosses commandes ont afflué des supermarchés, les achats des particuliers...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !