Dès la constatation des dégradations par l’exploitant, celui-ci doit contacter la fédération de chasseurs du département de la parcelle concernée. Une déclaration lui sera envoyée, et devra être réadresser complétée. La désignation des parcelles sinistrées, une évaluation du montant des dégâts ainsi que la période et les animaux à l’origine des dégâ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !