Au lendemain de l’annonce de concessions sur la fiscalité écologique, le chef de l’exécutif souhaite que soit mené un travail dans les prochains mois, sur « les dépenses contraintes » des Français, évoquant à l’Assemblée nationale, le 5 décembre 2018, les frais bancaires, les assurances, les mutuelles et le coût d’entretien des automobiles. Parmi les solutions avancé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !