En janvier 2019, les exploitants agricoles éliront, par correspondance ou vote électronique, leurs représentants aux chambres d’agriculture. Si les tendances des suffrages de 2013 se confirment, ce prochain scrutin pourrait marquer un nouveau tournant dans le paysage syndical. Arrivant pour la première fois il y a six ans en seconde position au niveau national avec 20,49 % des suffrages, la Coordination rurale (CR) était le seul syndicat à...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
34%

Vous avez parcouru 34% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !