La hausse de la prime d’activité se matérialise par une somme supplémentaire versée au titre de chaque membre d’un foyer dont les revenus mensuels sont supérieurs à 592 € net en 2019. Cette revalorisation pourra atteindre 90 €, selon la Mutualité sociale agricole (MSA). La mesure concerne aussi bien les salariés agricoles que les chefs d’entreprise et d’exploitation.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

La hausse de la prime d’activité se matérialise par une somme supplémentaire versée au titre de chaque membre d’un foyer dont les revenus mensuels sont supérieurs à 592 € net en 2019. Cette revalorisation pourra atteindre 90 €, selon la Mutualité sociale agricole (MSA). La mesure concerne aussi bien les salariés agricoles que les chefs d’entreprise et d’exploitation.

Versement de la prime d’activité le 5 février 2019

Les salariés et les exploitants agricoles qui bénéficient déjà de la prime d’activité n’ont aucune démarche à effectuer. Celle due au titre de janvier 2019 sera versée le 5 février 2019.

Les salariés qui bénéficieront d’une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat avant le 31 mars 2019 n’auront pas à la déclarer lors de leur demande de prime d’activité ou de leur déclaration trimestrielle de ressources.

Le service en ligne « Prime d’activité : demande et déclaration trimestrielle », accessible à partir de l’espace privé du site internet de la MSA, permet d’estimer son droit à la prime d’activité et le cas échéant de déposer une demande.

La prime d’activité permet, sous certaines conditions, de bénéficier d’une aide financière permettant de compléter les revenus modestes des salariés et des exploitants. Elle est calculée sur la base d’une déclaration trimestrielle prenant en compte les ressources du demandeur et des membres de son foyer (revenus d’activité professionnelle et de remplacement, indemnités journalières de maladie, indemnités de chômage…), mais aussi les prestations familiales ou aides au logement.

Rosanne Aries