« C’est incohérent : on détruit quelque chose qu’on est en train de labelliser », commente Alain Remaud. Le maire du Poiré-sur-Velluire ne comprend pas que 14 communes du parc naturel du Marais poitevin soient sorties de la zone ICHN, au moment où il vient de récupérer son label « Grand site » et que les premières viandes vendues sous la marque Parc arrivent sur les étals cet automne...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !