Le divorce par consentement mutuel contractuel a été instauré en octobre 2016 afin de réduire les délais, et de désengorger les tribunaux. Le consentement mutuel permet un divorce amiable avec un acte d’avocats, sans être obligé de passer devant le juge.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !