La déduction pour épargne de précaution offre à l’agriculteur la possibilité de lisser ses revenus, en déduisant de son résultat imposable des sommes qui pourront être réintégrées durant des années plus difficiles, lorsque la situation climatique ou économique ne lui permettra pas de faire face à ses échéances et aux prélèvements privés.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !