La résiliation du bail rural est une sanction trop grave pour qu’elle intervienne sans le respect d’un formalisme exigeant. Serge ne pourra qu’acquiescer. Il avait donné à bail à Luc un corps de ferme, comprenant une maison d’habitation, des bâtiments d’exploitation et un parcellaire d’une centaine d’hectares, situé au cœur du pays de Caux. L’état des bâtiments étant très dégradé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !