Des syndicats interpellent les députés sur « la détresse des paysans »
/
  • Manifestation de la Confédération paysanne et d'autres syndicats à Paris devant l'Assemblée nationale - Photo : GFA Manifestation de la Confédération paysanne et d'autres syndicats à Paris devant l'Assemblée nationale - Photo : GFA

  • Postés devant les portes de l'Assemblée nationale, les militants de la Confédération paysanne ont distribué des briques de lait aux parlementaires.

  • La Confédération paysanne a campé pendant trois jours sur le parvis de l'Assemblée nationale, avec vaches, moutons, cochons et poulets.

  • Le député Noël Mamère (Verts), au centre, est venu visiter le campement des producteurs.

  • Noël Mamère (à droite) et André Bouchut, secrétaire national de la Confédération paysanne.

  • Yves Cochet, député (Verts), reçu par les manifestants.

  • Philippe Collin, porte-parole de la Confédération paysanne.

  • Marché improvisé devant le Palais-Bourbon.

  • André Bouchut, secrétaire national de la Confédération paysanne, répondant aux questions des journalistes.

  • Michel Raison, député (UMP), rapporteur de la loi de modernisation de l'agriculture (LMA).

  • De gauche à droite : Marie-Agnès Labarre, sénatrice du Parti de gauche, Michel Raison, député (UMP), Philippe Collin, porte-parole de la Confédération paysanne, Jacques Muller, sénateur (Verts) et Germinal Peiro, député socialiste.

  • Marie-Agnès Labarre, sénatrice de l'Essonne (Parti de gauche).

  • A côté du campement de la Confédération paysanne, l'Apli et l'OPL (Organisation des producteurs de lait, branche de la Coordination rurale), toutes deux membres de l'EMB (European Milk Board), sont venues réclamer aux députés un cadre national et européen pour les prix du lait.

  • Les militants de la Confédération paysanne dénoncent « l'inutilité » de la loi de modernisation agricole.

  • Banderole revendicative de l'EMB (European Milk Board), en marge de l'action de la Confédération paysanne.

La Confédération paysanne s'est installée devant l'Assemblée nationale pour alerter les députés sur « la détresse des paysans ». Un campement est organisé alors que les parlementaires examinent la loi de la modernisation agricole (LMA). Parallèlement, l'Apli (Association des producteurs de lait indépendants) et l'OPL (Organisation des producteurs de lait, branche de la Coordination rurale), ont manifesté devant l'Assemblée.

par Alain Cardinaux