«La question est simple, la réponse beaucoup moins, assure Myriam Gobbé, avocate, spécialiste des procédures judiciaires en agriculture. La première chose à savoir est que la résiliation d’un contrat ne peut résulter du seul fait de la liquidation judiciaire. Or, le bailleur peut légitimement souhaiter récupérer ses terres données à bail, et ce d’autant plus si son locataire lui doit des fermages...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !