Un semoir fabriqué dans une ferme
/
  • La visite commence par un tour de plaine de la ferme baptisée « Springfield Farm ». Elle est utilisée pour effectuer des essais destinés à aider les utilisateurs du semoir et à fournir une preuve concrète de son efficacité. Différentes variétés et conduites culturales sont expérimentées pour déterminer lesquelles sont les plus adaptées à l’outil.

  • Les 190 ha de la ferme reçoivent majoritairement du blé et du colza. On constate bien à la levée que ce strip till laisse un espace entre les bandes qui sont semées avec une densité plus importante en guise de compensation.

  • Fait assez rare en Angleterre pour être souligné, des essais de couverts sont pratiqués pour montrer l’efficacité de la technique et la capacité des machines à implanter les semences.

  • Entre le hangar de stockage des grains et celui de la paille, se trouve la ligne d’assemblage et un stock de pièces pour les semoirs et autres outils de la marque.

  • Les pièces arrivent usinées et peintes par palettes de chez les fournisseurs. Elles sont déposées bâchées à l’extérieur en attendant d’être assemblées

  • Les châssis sont alignés dans la longueur du hangar. À chaque poste correspond une machine. Celle-ci ne bougera que pour sortir de l’atelier et suivre un test de qualité une fois terminée.

  • Le produit fini est ensuite testé et s’il ne présente aucun problème, est préparé pour la livraison.

  • La rangée de dents à l’avant du châssis permet de fissurer et d’aérer le sol uniquement sur la bande qui sera semée. Une rangée de roues rappuient ensuite la terre remuée pour garantir un lit de semences convenable pour l’élément semeur. Sur ce modèle, les dents intègrent un point de chute pour du fertilisant.

  • L’élément en forme de T implante les graines sur une bande de terre fine et non pas un sillon (cf. photo 2). La roue permet de tasser la bande pour favoriser le contact terre graine.

  • C’est ce semoir qui permet d’effectuer les semis sur toute l’exploitation. Il est équipé de toutes les options du constructeur comme la double distribution, mais pas uniquement…

  • Il est équipé d’un module de transformation. Ce dernier lui permet d’effectuer du semis de précision.

  • Comme les blés et les colzas, le tournesol et le maïs ont été implantés par un seul et même semoir grâce au kit Xzact.

  • La visite se termine par la partie de l’usine destinée à l’assemblage des herses à pailles, matériel très utilisé en Angleterre pour la gestion des vulpins et pour détruire les œufs de limaces. Celle-ci est d’ailleurs équipée de disques pour permettre un passage dans les couverts végétaux.