Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Le levier multifonctionnel CommandPRO est désormais disponible pour les petits et moyens châssis de la série 6R. Jusqu’à présent, seuls les grands 6230 R et 6250 R pouvaient recevoir ce joystick. Tous les 6R pourront également être équipés de la console CommandCenter 4200. Le CommandPRO est pour le moment disponible sur les tracteurs équipés de la variation continue AutoPower. Ce levier permet de contrôler la vitesse d’avancement du tracteur ainsi que de nombreuses fonctions, dont les fonctions Isobus de l’outil. Parallèlement, tous les modèles de la série 6R peuvent être équipés de la direction à ratio variable qui limite le nombre de tours de volant pour braquer les roues. Parmi les autres évolutions, on note l’arrivée d’une plus grande pompe hydraulique sur le 6145 R et le 6155 R. Elle délivre désormais un débit de 155 l/min, ce qui représente une augmentation de 23 % par rapport à la pompe précédente. Enfin, tous les modèles de la série 6R dont la puissance est supérieure à 130 ch répondent désormais aux normes d’émission de la phase 5.

  • Sulky lance le DX-W Control une solution simple et bien placée en prix afin de donner accès à la coupure de sections dans les zones de polyculture-élevage. Cette solution s’adapte aux distributeurs d’engrais de la série DX30 +. Le DX-W Control combine deux consoles. La première est la console Vison, qui gère automatiquement la dose d’engrais à épandre avec la pesée en continu. La seconde console est la barre de guidage Matrix 570 GS qui permet de repérer les zones déjà fertilisées dans la parcelle. Sulky établit une communication entre ces deux consoles et c’est ce qui permet de gérer la coupure de sections par action sur le débit. Le chauffeur peut contrôler en permanence la position de l’ensemble tracteur-outil par rapport aux passages précédents, visualiser la dose épandue par hectare et connaître la quantité d’engrais restant dans la trémie.

  • Le constructeur allemand élargit son offre de combinés de semis compact Cataya Spécial et Super avec des versions soit 100 % mécanique, soit 100 % électrique. La première version est appelée MecaDrive. Elle comprend un entraînement de la distribution Precis grâce à une roue crantée située au centre-arrière du semoir. La roue est directement reliée au boîtier Vario afin d’obtenir des débits de 1 à 400 kg/ha. Le Cataya MecaDrive est disponible selon plusieurs niveaux d’équipements, par exemple sans système de jalonnage ni terminal en entrée de gamme ou avec un système de jalonnage piloté par le terminal Amalog +. De son côté, la version ElectricDrive possède un entraînement 100 % électrique, placé du côté gauche du semoir. Il se décline en deux niveaux d’équipement. Le premier intègre le terminal Amadrill2, qui contrôle les mêmes fonctions que l’Amalog + mais intègre en supplément la modulation de dose en cours de travail. Plus haut de gamme, la seconde version possède un terminal Isobus, que ce soit l’Amapad ou l’Amatron3. Dans ce cas, il est possible d’avoir un second entraînement à droite du semoir afin de réaliser une coupure gauche-droite automatique par demi-semoir avec l’application GPS Switch et de réaliser de la modulation intraparcellaire. Tous les modèles sont équipés de la distribution Précis à double bobine débrayable sans outil pour changer de taille de graines. La mise en terre s’effectue avec le disque RoTec ou les doubles disques TwinTec, selon les modèles.